• f f

    La Galerie est ouverte du mardi au samedi de midi à 17 h.
    Bienvenue !

    The Gallery is open Tuesday to Saturday, noon to 5 pm.
    Welcome!

    5455 De Gaspé • espace 108
    Montréal, Québec
    H2T 3B3
    T 514.907.4535
    info@occurrence.ca

    Campagne de financement 2017
    Faire un don

    Occurrence reçoit une aide ponctuelle au programme Aide aux projets du Conseil des arts du Canada.



Nicole Jolicoeur | Archives vagabondes

Jolicoeur_CV

Du 9 octobre au 8 novembre 2014
Vernissage : jeudi 9 octobre dès 18 h

Occurrence a le plaisir de présenter une nouvelle exposition de l’artiste Nicole Jolicoeur, Archives vagabondes, du 9 octobre au 8 novembre prochain. Le vernissage a lieu le jeudi 9 octobre dès 18 h. Bienvenue !

L’exposition Archives vagabondes présente des œuvres photographiques et une installation audio vidéographique réalisées par Nicole Jolicoeur, entre 1999 et 2014.

En 1990, Nicole Jolicoeur jette pour une première fois un regard intrigué sur les archives de GG de Clérambault, psychiatre et photographe français qui, au début du XXe siècle, produisit une documentation photographique exhaustive de femmes voilées du Maghreb. Au fil des ans, elle se livre à l’observation lente et oblique de ces grandes figures drapées au regard absent, ainsi qu’à un ensemble d’actions exploratoires variées. C’est alors qu’à travers différents assemblages, par le biais de l’image Polaroid, numérique, vidéographique et sonore, émergera la simulation comme posture artistique, dans une tentative de saisie d’une subjectivité mimétique appréhendée à son tour comme une suite d’archives vagabondes.

La performativité dans l’autoreprésentation, en lien avec les multiples technologies convoquées, provoque des situations propices au surgissement multiforme et troublant d’un corps dans toute son étrangeté, d’un sujet féminin négociant constamment par le biais d’images, de fictions, de savoirs et de sons, un rapport instable au réel.

Nicole Jolicoeur vit et travaille à Montréal. Elle est connue pour son exploration de l’iconographie scientifique élaborée par Jean Martin Charcot et ses disciples à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Depuis 1980, son travail se développe dans une pratique de l’installation, du dessin, de la photographie, du texte, de la vidéo et du son. Il a été exposé au Québec, au Canada, en France, au Mexique, en Catalogne, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Son œuvre figure parmi de nombreuses collections publiques dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée national des beaux-arts du Canada, du Musée-Château d’Annecy (France), de l’Université du Québec à Montréal. Elle a reçu à plusieurs reprises l’appui financier du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, de PRIM et de l’UQAM.

L’artiste remercie le CALQ ainsi que PRIM pour leur soutien dans la réalisation de cette exposition.

www.nicolejolicoeur.com

Occurrence is pleased to present a new exhibition by artist Nicole Jolicoeur, Archives vagabondes, from October 9 until November 8. The opening reception is on Thursday, October 9, from 6 pm. Welcome!

The exhibition Archives vagabondes presents photographic works and an audio-video installation created between 1999 and 2014 ​​by artist Nicole Jolicoeur.

In 1990, Nicole Jolicoeur sees for first time the archives of GG de Clérambault, French psychiatrist and photographer who, in the early twentieth century, produced a comprehensive photographic documentation of veiled women of Maghreb. Over the years, the artist engaged in a slow and oblique observation of these tall draped figures with a blank gaze, as well as a diverse set of exploratory actions. From then on, through different configurations, using Polaroid, digital, video and sound images, simulation emerged as an artistic gesture in an attempt to capture a mimetic subjectivity understood in turn as a succession of wandering archives.

Performativity in self-representation, in connection with the multiple technologies mobilised, triggers situations conducive to the multifaceted and disturbing emergence of a body in its strangeness, a female figure constantly negotiating through images, fictions, knowledge and sounds an unsteady relationship with the real.

Nicole Jolicoeur lives and works in Montreal. She is best known for her exploration of the scientific iconography developed by Jean Martin Charcot and his followers in the late nineteenth and early twentieth century. Since 1980, her practice has developped around media such as installation, drawing, photography, text, video and sound. Her work has been shown in Quebec, Canada, France, Mexico, Catalonia, the United States and Great Britain. Her work is part of many public collections, including the Museum of Contemporary Art of Montreal, the Musée national des beaux-arts du Québec, the National Gallery of Canada, Le Musée-Château d’Annecy (France), and l’Université du Québec à Montréal. She has received financial support from the Conseil des arts et des lettres du Québec, the Canada Council for the Arts, PRIM and UQAM.

The artist wishes to thank CALQ and PRIM for their support in the production of this exhibition.

www.nicolejolicoeur.com