• f f

    La Galerie est ouverte du mardi au samedi de midi à 17 h.
    Bienvenue !

    The Gallery is open Tuesday to Saturday, noon to 5 pm.
    Welcome!

    5455 De Gaspé • espace 108
    Montréal, Québec
    H2T 3B3
    T 514.907.4535
    info@occurrence.ca

    Campagne de financement 2017
    Faire un don

    Occurrence reçoit une aide ponctuelle au programme Aide aux projets du Conseil des arts du Canada.



Josée Pedneault | Le présage / Dominique Sirois | Alarm songs : Leisure machine

Du 13 mars au 25 avril 2015

Vernissage : le vendredi 13 mars dès 17 h 30

Josée Pedneault | Le présage

_MG_3766final

Dans l’exposition Le présage, Josée Pedneault explore le thème de la destinée à travers une série d’œuvres créées à partir de simultanéités, d’associations et autres échos dont elle a fait l’expérience. Abandonnant tout esprit rationnel, elle s’adonne à une quête existentielle portée par une supposée organisation universelle dans laquelle elle prend pour preuve les coïncidences fortuites qui lui tombent sous la main. Naviguant dans cette zone grise entre réel et imaginaire, phénomènes physiques, formes naturelles et mouvements de foule deviennent le sujet de minutieuses interprétations et suggèrent l’annonce d’un sombre présage.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Josée Pedneault vit et travaille à Montréal. Elle est détentrice d’une maîtrise en arts visuels, concentration photographie, de l’Université Concordia. À travers la photographie, le dessin, la vidéo et l’installation, elle explore la délicate structure des rapports humains ainsi que les liens affectifs qui nous unissent au monde. Elle a complété plusieurs résidences d’artistes à l’international, entre autres, en Pologne, en France, au Mexique et en Islande. Elle réalise depuis quelques années des œuvres d’art public permanentes et éphémères sur le territoire montréalais. Elle enseigne à temps partiel la photographie à l’Université Concordia et est co-fondatrice de la galerie Les Territoires.

 

Dominique Sirois | Alarm songs : Leisure machine

alarm_songs1

Alarm songs : Leisure machine est un environnement élaboré à partir d’une base de données d’alarmes et des sirènes trouvées dans des pièces musicales. Constituée entre 2012 et 2013, celle-ci juxtaposent des styles allant de la musique bruitiste et concrète au rap et à la techno. Puisant dans les contextes historiques propres aux échantillons rassemblés, Dominique Sirois a entrepris lors d’une résidence au C.C.A. (Glasgow), la réalisation de quatre vidéos. La narration s’articule autour des lieux de tournage qui révèlent leur mémoire et leur identité à travers des personnages fictifs. Dans ces vidéos, Sirois met en relation différentes époques pour donner à voir à notre modernité naissante : la guerre et l’industrialisation, l’émergence de la bourgeoisie et de la culture de l’accès et la société des loisirs et le contrôle social. L’exposition à Occurrence est pensée à la manière d’une salle thématique d’un musée d’histoire dont le fil conducteur serait l’alarme. On y retrouve la base de données, les quatre vidéos et des sculptures inspirées de modèles de sirènes. L’installation est complétée par des éléments en bambou. L’apparition de matières issues de la culture orientale complète la réflexion en incorporant la notion de mondialisation comme arrière plan du présent.

Avec la participation de Lewis Beveridge, David Campbell, Simon Fournier, Mathilde Gesseaume-Rioux, David Girard, Aaron Jeffrey, Geneviève Lauzon, Julie Martis, Krzysztof Mróz, Philippe Poirier et Emmalie Ruest.

Avec le précieux soutien du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec. Remerciements : CCA Glasgow (Anslie Rodderick, Francis Mckee), Grégory Chatonsky, Olivier Alary, La Chambre Blanche, Tom Richardson, Alain Sirois, Michel Sirois, Amine Baggar, Sébastien Chagnon-Jean, Claudette Otis et Maurice Hénault.

Artiste originaire de Montréal et titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’UQAM, Dominique Sirois travaille des mises en espace dans les médiums de l’installation, de la sculpture, du son et de la vidéo. Sa démarche touche à trois champs d’intérêt : la valeur et la surveillance, l’économie et les affects ainsi que les ruines et l’obsolescence. Ses projets ont été diffusés dans plusieurs galeries principalement au Canada. Ces dernière années, elle a également fait plusieurs collaborations et résidences à l’étranger dont en France, en Écosse, en Allemagne, en Chine et à Taiwan.