• f f

    La Galerie est ouverte du mardi au samedi de midi à 17 h.
    Bienvenue !

    The Gallery is open Tuesday to Saturday, noon to 5 pm.
    Welcome!

    5455 De Gaspé • espace 108
    Montréal, Québec
    H2T 3B3
    T 514.907.4535
    info@occurrence.ca

    Campagne de financement 2017
    Faire un don

    Occurrence reçoit une aide ponctuelle au programme Aide aux projets du Conseil des arts du Canada.

Natascha Niederstrass | L’Affaire de Camden Town

Du 15 mai au 21 juin 2014

Photographie

 

Ce projet photographique s’inspire de l’œuvre de l’artiste britannique Walter Sickert (1860-1942). L’intérêt que j’ai pour sa série de peintures intitulée L’affaire de Camden Town, réalisée en 1908, provient d’une fascination pour la construction de narrations ambigües. Tout comme Sickert, je tente, mais par le biais du médium photographique, de communiquer des histoires en mettant en scène des personnages dans des environnements particuliers : ces mises en scènes incluent à chaque fois un personnage masculin entièrement vêtu et un personnage féminin dénudé. Quel est le rapport entre les deux personnages ? S’agit-il d’un couple amoureux ou d’un bourreau et de sa victime ? La nécessité de réactualiser cette série d’œuvres repose sur cette difficulté à résoudre l’énigme qui s’en dégage. Cette façon d’élaborer des suites d’images me permet de proposer au spectateur, différentes lectures de l’œuvre et de créer une fiction changeante, c’est-à-dire une multiplicité de narrations possibles.

Cette série tente d’agir en tant qu’antépisode à l’œuvre de Sickert. En supposant qu’il a créé ces peintures à l’aide de modèles vivants, je choisis donc de réactualiser la scène qu’il aurait observée avant la réalisation de la peinture en question. Ces mises en scènes incluent à chaque fois deux personnages dont la relation est ambivalente.

Bien que les peintures de Walter Sickert n’aient pas été très marquantes pour son époque, leur sujet reste d’avant-garde compte tenu du fait que la recherche de l’artiste s’apparente à certaines pratiques contemporaines. Il est aussi important de mentionner que Sickert fut l’un des premiers suspects à être interrogés en ce qui concerne l’affaire de Jack l’éventreur. Encore à ce jour, certains croient qu’il est l’auteur de ces crimes.

 

Natascha Niederstrass travaille à la fois la vidéo, la photographie et l’installation. Son œuvre remet en question les liens que nous entretenons avec une réalité qui nous échappe. Elle tente aussi de mettre en scène l’ambiguïté des signes et des codes culturels que nous acceptons comme des vérités trop souvent réductrices. L’artiste est titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université York de Toronto (2001) et d’un baccalauréat de l’Université Concordia à Montréal (1997). Elle a présenté ses œuvres au Canada et à l’étranger lors de diverses expositions individuelles et collectives. Elle a exposé son travail en solo au centre en art actuel Plein sud à Longueuil qui lui a décerné la Bourse Plein sud en 2005. Elle a pris part, en 2009, à l’exposition Confluences au Musée régional de Rimouski ainsi qu’à la Maison de la culture Frontenac dans le cadre du projet Intitulé De l’île à la mer sous le commissariat de Bernard Lamarche. En 2010, elle participe à la Off Manif d’Art 5 de Québec intitulé Accident. La Galerie Trois Points a tout récemment invité Niederstrass à présenter sa première exposition solo en galerie avec Déconstruction d’une tragédie, du 22 février au 29 mars 2014.

 

Natascha N 2  image Natascha Niederstrasse 1