• f f

    La Galerie est ouverte du mardi au samedi de midi à 17 h— Bienvenue !

    The Gallery is open Tuesday to Saturday, noon to 5 pm —Welcome !

    5455 De Gaspé • espace 108
    Montréal, Québec
    H2T 3B3
    T 514.907.4535
    info@occurrence.ca

    Campagne de financement 2021
    Faire un don/Make a donation
    2021 Fundraising Campaign

    Occurrence reçoit une aide ponctuelle au programme Aide aux projets du Conseil des arts du Canada.

Alexia Laferté-Coutu | Sanatoriums

(01)WEB Alexia Laferté Coutu - 2021

Alexia Laferté Coutu. Intervention au Sanatorium Prévost. 2021. Crédits photo : Marion Paquette.

Alexia Laferté Coutu

Sanatoriums

14 janvier – 19 février 2021

vernissage :  afin de respecter les mesures sanitaires actuellement en vigueur, les vernissages sont malheureusement annulés pour l’instant.

 

Les objets de verre et de plâtre qu’Alexia réalise pour l’exposition Sanatoriums portent les marques de palpations répétées, d’empreintes et de reliefs granulaires. Parmi les fragments assemblés, on peut identifier des formes et leur envers. Il y a des bribes architecturales répétées, des ornements, transfigurés dans une coque de plâtre opaque et salie par endroits. On distingue la forme des doigts qui étendent et repoussent une motte d’argile encore malléable à la surface d’un mur pour en prélever la texture. On imagine un travail d’atelier où les mêmes mains pansent cette argile de filasse imbibée de plâtre mouillé. Une fois sec, le plâtre permettra de donner forme au sable où viendra couler du verre brûlant et épais. Celui-ci se glissera dans les moindres sillons et crevasses du sable avant de se figer, incrusté de résidus minéraux qui ruineront un peu de sa transparence.

Incluant la répétition des gestes de collecte et l’accompagnement soigné des matières et des formes, ce processus fait éprouver un espace liminal, entre la ruine et quelque chose comme une « somatisation de l’improbable ». Pressés sous les doigts, l’argile minérale, le bâti patrimonial et sa mémoire se refaçonnent au contact l’un de l’autre, et passent d’un état vers un autre. Les bribes réunies, il me semble, font vaciller cet héritage ruiné jusqu’à la molécule, et avec lui les rêves et les aspirations débités d’une architecture muette. Nos gestes en font et en savent plus que nous.

Extrait du texte de François Lemieux

 

Biographie

Alexia Laferté Coutu (n.1990) vit et travaille à Montréal. Sa pratique de sculpture et d’installation naît d’interventions de pression d’argile à même la surface d’architectures historiques. À Montréal, ses œuvres ont notamment été présentées à la Galerie de l’UQÀM, au centre d’art actuel Circa et à la galerie Projet Pangée. Elle a également exposé à la galerie DOOSAN (Corée du sud) et à la galerie Unit 1 (Royaume-Uni). Laferté Coutu est titulaire d’un baccalauréat en Beaux-Arts de l’Université Concordia (2014) et d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2018).

 

Remerciements

Alexia Laferté Coutu remercie le Conseil des Arts du Canada de son soutien, ainsi que Marion Paquette, Zou Desbiens, Geneviève Dufour, Jean-Michel Leclerc, Maude Arès et Éric Saindon pour leur assistance dans la réalisation de ce projet.

alexialafertecoutu.com